Accueil > Services aux citoyens > Environnement > Insectes et maladies

Contrôle des insectes et des maladies

Les vers blancs

Ces vers s'attaquent aux endroits les plus ensoleillés et secs. Ils se nourrissent des racines des brins de pelouse. Les larves vivent dans le sol et émergent lorsqu’ils sont adultes. Ils volent en bande durant tout le mois de juillet pour s’accoupler et déposent ensuite leurs œufs dans le sol pour une seconde génération. De fin juillet à fin août, lorsqu’ils sont petits et qu’ils se nourrissent près de la surface du sol, il est plus facile de les éliminer. Les grosses larves sont difficiles à combattre au printemps et tard en automne.

Comment reconnaître les vers blancs ?

Le mois de juillet est le mois de la prévention des vers blancs.

Comment en disposer ?

  • Éteindre vos lumières extérieures en juillet.
  • Tondre votre gazon à 8 cm (3 po) et plus de hauteur. Le gazon dense réduit les riques de ponte de l'insecte adulte.
  • Couvrir le sol de toile le soir.
  • Attirer les oiseaux car ils sont leurs prédateurs.
  • Couper le gazon court avant le traitement aux nématodes.

L'utilisation des nématodes : parasites naturels

Appliquer les nématodes du début août au début septembre en suivant les directives du manufacturier.

Mouffettes et ratons laveurs

Au printemps et à l’automne, la présence des ratons laveurs, mouffettes et oiseaux causent des dégâts importants car ils labourent les pelouses pour manger les vers blancs. Minimiser ces dégâts par l’utilisation d’une barrière physique (ex: un filet ou une toile) ou encore par l’épandage d’un répulsif au sol.

Les punaises des céréales

Les punaises passent l’hiver sous les arbres, arbustes, haies ou bordures de gazon. Le printemps venu, les adultes quittent leurs abris pour aller pondre leurs œufs dans la pelouse. Elles choisissent surtout des endroits secs et ensoleillés pour pondre. Des plaques de gazon de teinte brunâtre sont visibles et le gazon jaunit et meurt.

Mi-juillet : premiers signes d’infestation
Août : dommages importants suivant quelques semaines de temps chaud et sec

Attention : les symptômes de la présence de l’insecte peuvent être confondus avec ceux d’un manque d’eau suite à une période de sécheresse. Faire le test de flottaison décrit plus bas afin de vous assurer de la provenance du changement de couleur.

Pistes de solution contre les punaises

  • Utiliser des variétés de gazon dont les semences ont été enrichies d’endophytes (champignons microscopiques, présents dans les tissus du gazon, ayant des propriétés répulsives sur les punaises)
  • Tondre votre gazon à 8 cm (3 po) et plus de hauteur
  • Utiliser du savon à vaisselle de juin à août
  • Le savon à vaisselle est reconnu pour son action insecticide. Des tests ont démontré son efficacité contre la punaise à une concentration de 5 à 10 %. Il s'agit de diluer 100 ml de savon à vaisselle Sunlight dans 2 litres d’eau et d’imbiber le sol de la solution d’eau savonneuse jusqu’à un mètre autour de la zone endommagée. Le contact de la solution avec les punaises devrait agir dans les 24 heures. Répéter aux 5-6 jours à deux ou trois reprises
  • Utiliser un pesticide à faible impact
  • Traitement au savon insecticide de Safer’s : End-All (20 ml / litre d’eau) ou Trounce (50 ml / litre d'eau)
  • Insecticide à base de pyrèthre naturelle (fleurs de chrysanthème) dont la pyréthrine, d’huile ou d’acides gras (savon), détruit les œufs et les adultes. À faire idéalement en soirée ou par temps nuageux

Les fourmis

Fourmis de pavé

Petites fourmis brunes qui ont l’habitude de faire leur nid entre les dalles des pavés ou des fentes d’asphalte. Elles s’installent aussi dans les gazons de préférence sec et sablonneux. Les appâts de Borax (ou d’acide borique) sont très efficaces pour parvenir à atteindre toute la colonie et, de plus, ils respectent l’environnement.

Fourmis éleveuses de miellat de pucerons

Les fourmis se nourrissent du miellat des pucerons situés dans les arbres ou végétaux et protègent les pucerons des chrysopes, des coccinelles et des syrphes.

Il est important de noter que la présence de fourmis ne met pas en péril la vie de l'arbre. Le bois mort d'un problème antécédent pourrait attirer les fourmis.

Méthodes physiques écologiques :

  • Barrière physique empêchant les fourmis d’entretenir les pucerons
  • Bande collante autour de l’arbre
  • Produits écologiques de contrôle des fourmis
  • Eau bouillante versée sur la fourmilière
  • Citron ou orange en purée malaxée avec leur pelure versée sur les fourmis
  • Borax dans de petits contenants près des colonies. Répéter aux 2 à 3 jours. (Garder hors de la portée des enfants et animaux)
  • Compost versé sur le gazon afin d'augmenter l’humidité et déranger leur habitat
  • Autour des fondations et dans la maison, saupoudrez de la terre diatomée, (ex. Insectigone) sur le passage des fourmis, autour des cadres de portes et de fenêtres ainsi que le long des fondations. Répétez après une pluie. Bouchez les trous extérieurs avec de la laine d’acier saupoudrée de terre diatomée.

Information : 514 684-3114 (Ligne Verte)